2 - Coups de gueule·3 - Vie de meuf de PMA

Comme une envie de meutreS

En attendant ces putes de règles qui ne devraient pas tarder suite à ce nouvel échec (j’ai arrêté les ovules de progestérone après mes trois tests de grossesse négatifs des derniers jours), j’ai décidé d’aller cet aprèm chez Ikea pour acheter quelques éléments de déco. Toutes les conditions étaient réunies pour faire de cette excursion un moment plaisant :

  • J’ai pris ma nouvelle smart de connasse pour ne prendre que le strict minimum
  • J’y suis allée en semaine pour éviter les putains de hordes de mioches qui rôdent le week-end comme des zombies de Walking Dead
  • J’avais pris les références de chaque produit à acheter pour éviter de passer trop de temps dans cet enfer suédois
  • J’ai trouvé une place devant l’entrée du magasin

Bref, j’étais sereine et « détère » (= « déterminée » pour ceux qui sont enfermés dans une grotte depuis 2003 🙂

Je passe dans les allées et là, une femme enceinte qui marche super lentement devant moi : « Oh relou celle-là ».

Puis, une autre meuf en cloque que j’entends dire : « Ben non, il faudra un drap rose » (Ben oui, une fille ça met du rose, sinon quand elle sera grande elle sera forcément lesbienne et ira se faire inséminer en Espagne et se fera greffer un zizi ensuite. Le rose c’est mieux, comme ça elle s’habitue à sa place de femme, fera 75% des tâches ménagères et gagnera 25% de moins que son mec).

Une troisième me demande : « vous avez trouvé ce panier en bambou où ? ». J’avais envie de répondre : « Et vous, vous avez trouvé votre grossesse où car moi ça fait 3 ans que je cherche et je trouve pas ». Putain, fallait vraiment que ça tombe sur moi… J’ai répondu de façon très évasive (de façon à ce qu’elle trouve pas). Pas de grossesse, pas de panier en bambou !

Enfin, je tombe sur le putain de « babyland/smaland/disneyland/MondeDesBébésDeMerde » avec des petits tabourets, petits lits, petites couettes, petits tapis et là, il y en avait partout : des petites, des grosses, des maigres, des moches, des rousses, des stressées, des organisées : les meufs enceintes étaient partout. On aurait dit qu’elles étaient en exposition chez Ikea. Il ne leur manquait plus qu’un numéro de référence !

Je me suis mis à marcher d’un pas super rapide pour mettre fin à mon calvaire. Une fois dans la voiture, je me suis rendue compte que j’en tremblais et que j’avais la gorge tellement nouée que j’avais envie de vomir.

Sur le chemin du retour, une voiture freine sèchement devant moi. Sur son pare-brise arrière : « Bébé à bord ». La haine.

Bref, comme diraient les rappeurs de ce mythique groupe de rap NTM :

Y’a des jours comme ça où tout ne va pas pour le mieux,
Y’a des jours où tout part en couille, tout coule.

PS : cette haine des femmes enceintes ne concerne pas mes soeurs de PMA et d’infertilité 🙂

Publicités

43 commentaires sur “Comme une envie de meutreS

  1. Dis…tu traînais pas au fameux Ikea de villepinte à tout hasard? Ton post respire le Ikea de la bas…
    Sans rire… Ya des meufs en cloque de partout. Et en plus. ..il super chaud… c’est mieux en hiver, au moins elles ont un manteau… et on peut dire qu elles ont des kilos en trop…et pas nous 😈

    Des bisous… courageuuuuux !!!!!!! ( jsuis dans le même état que toi la).

    Aimé par 1 personne

  2. Au fait…moi dans la gamme femme enceinte future ( ouais…j’ose croise que ça m’arrivera un jour …naïve. ..) je suis blonde venitienne qui vire au roux – stressée – organisée. .. il va me falloir 3 références tu crois ? 😂

    Aimé par 1 personne

  3. Ikea c’est l’enfer, tu peux y aller n’importe quand, tu trouveras toujours des femmes enceintes et des poussettes.
    (Je dois faire partie de ceux qui vivent dans une grotte depuis 2003, détèr ça ne me parlait pas)
    Des bisous et aussi encore des bisous, les négatifs sont de sacrées baffes dans la tronches…

    Aimé par 1 personne

  4. Ikea de Bordeaux c’était la même mardi….Après avoir fait le pieds de grue presque 1h au pays des ventres ronds de l’hôpital pour récupérer les ordos écho, piqûres…bref le pire c’est que je me suis levée direct pour laisser ma place à une énorme femme enceinte….le pincement a été tellement fort que je n’ai pas pu retenir ma petite « moi je ne suis pas enceinte, pas de raison de rester assise »…puis direction ikea et la c’était aussi le festival des femmes enceintes!!

    Aimé par 1 personne

  5. Mon mari a voulu à casto l’an passé le jour de la prise de sang négative début août donc pr acheter de quoi faire notre terrasse qu’il a bien réussi d’ailleurs
    Mais festival de familles de bébés de nana enceintes je suis rentrée j’ai chiale 30 min non stop en cachette bien sûr les hommes ne doivent pas nous comprendre lol

    Aimé par 1 personne

  6. Parfois pour me consoler je me disais que peut être certaines d’entre elles avaient aussi connu la galère. Ça me rendait un peu plus en paix.
    Et c’était sûrement vrai (1 couple sur 6…) d’ailleurs lorsque j’étais enceinte j’ai peut être aussi reçu la haine.
    Mais je comprends tellement ! J’ai aussi connu les années de haine et c’est dur si dur !
    Courage !

    Aimé par 1 personne

    1. J’allais dire exactement comme toi !! N’oublions pas que l’on est un couple sur 6 dsns le lot tu as forcément eu des pmette. Mon mari me disait apres tu vois maintenant tu es cet autre qui ta tant fait mal au ventre … courage jai aussi connu les années où les centre rond etait douloureux

      Aimé par 1 personne

  7. Comme le disent justomate et ballerinepma, certaines ont peut être (sûrement) connu cette galère et même si je suis passée de l’autre côté avec ma poussette double… Je te comprends tellement… 4 ans et demi d’attente, un long parcours de galère, des fiv/tec qui marchent pas (ou qui marche mais fc) des ovocytes tout pourris à cause de cette fu**ing endometriose… et résultat des twinettes grâce à un don d’ovocytes en Espagne. Garde espoir !!! Et surtout chaudoudoux !!!!!

    Aimé par 1 personne

  8. Chaque femme qui est ou qui est passée en PMA réagit différemment par rapport à la grossesse des autres mais je te conseille de prendre du recul, de ne pas avoir de « haine ». Autrement, tu ne seras jamais en paix. En fait, j’ai du mal à comprendre ce comportement. Je suis tombée enceinte sur le tard et jamais je n’ai eu de jalousie à l’égard des autres femmes. Ni ma belle-sœur qui a fait 6 FIV et qui finalement a adopté.
    Mais bon, comme je l’ai dit plus haut, chaque femme est différente !
    Je te souhaite bon courage et bonne chance pour la suite.

    Aimé par 1 personne

  9. C’était pas le même Ikea mais j’étais parmi les connasses en cloque ce matin, et tu sais quoi, j’ai tellement savouré ! La dernière fois que j’y étais allée j’avais fini en larmes dans la voiture pour les mêmes raisons que toi. Cette fois j’ai fini avec un mega smile de Gertrude à la caisse prioritaire quand j’ai grillé tout le monde. Je te souhaite la même chose très bientôt. La roue finira par tourner ! ❤️

    Aimé par 1 personne

  10. J’ose un commentaire pour te faire part de mon incompréhension vis à vis de tes réactions. Ce n’est pas la première fois que je lis ici des post « haineux » à l’égard des « connasses fertiles », des « femmes enceintes » et des gens qui n’y comprennent rien à rien à vos galères de PMA. Et à chaque fois je me pose la même question : pourquoi tant de haine ? Je peux imaginer l’envie, la jalousie, le désespoir mais la méchanceté gratuite, je ne comprends toujours pas (sauf peut-être suite à des propos ou attitudes déplacés de gens qui connaissent vos problèmes). Mais là, ce sont des gens lambda qui ont simplement la chance d’attendre ou d’avoir un enfant, et qui ont peut-être par ailleurs bien des problèmes dans leur vie.Peut-être exagères-tu volontairement tes propos pour le blog … Peut-être est-ce simplement un exutoire pour ton mal-être et que dans la vraie vie tu n’es pas du tout méchante ? Je ne veux pas me montrer moralisatrice et je ne te juge pas, je m’interroge simplement. Je sais qu’en tant que connasse fertile et pregnant bitch (oui je cumule les tares) je n’ai sans doute pas le droit de m’exprimer ici et que je vais me faire maudire, que tu y écris ce que tu veux et que si ce que je lis ici ne me plaît pas, je n’ai qu’à passer mon chemin. Mais je continue de venir avec l’espoir de voir une fin heureuse à votre parcours PMA et de me réjouir pour vous. En attendant, je fais attention à ce que je dis quand je croise des couples qui attendent un enfant (on ne sait jamais) ou qui ont connu des galères (par chance ça n’est arrivé que deux fois), je ne veux pas les blesser avec des remarques « à la con », j’essaie d’être bienveillante. Mais est-ce seulement possible ? … Je vous souhaite de connaître ce bonheur que vous espérez, bon courage.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Mélanie, merci pour ton petit commentaire et merci de nous suivre. Comme tu le constates, la plupart des blogs ici sont anonymes et la raison est simple : ils sont des exutoires, une sorte de thérapie. De la même manière, quand tu vas chez le psy et que tu dis « oh j’en peux plus de ma mère, j’ai envie de la tuer », le psy n’appelle pas la police car en réalité il essaie de comprendre. Ici les femmes sont en attente de grossesse. Pour beaucoup d’entre nous c’est une attente d’un miracle, de quelque chose qui paraît lointain et inateignable, souvent dans un parcours chaotique. Pour ma part l’annonce de l’infertilité a été un choc, ma première grossesse naturelle a été un choc, ma fausse couche a été un choc, ma deuxième grossesse a été un choc, la grossesse extra utérine a été un choc, les échecs successifs ont été un choc, les annonces des autres ont été un choc. Bref nos parcours sont jonchés de douleurs, de peines et de peur. Donc oui, ici c’est le seul endroit où l’on peut parler librement. Il ne s’agit pas de haine des femmes enceintes à proprement parler mais de l’expression d’une douleur avec laquelle on vit tous les jours. On y pense quand on se lève, quand on dort, quand on est aux toilettes, en rdv… Chacune l’exprime librement et pour pouvoir tenir le coup, moi j’ai décidé d’opter pour la colère plutôt que de me morfondre dans mon lit. C’est une réaction normale, juste et surtout légitime. A ce stade je n’ai frappé aucune femme enceinte (l’ayant été moi-même) et cela n’a aucune raison d’être le cas. Donc pas de panique, les réactions des couples infertiles que tu lis ici et là sont normales. Donc au lieu de te demander pourquoi on réagit comme ça vis-à-vis des femmes enceintes, essaie plutôt de comprendre les espoirs et sacrifices de ces couples et femmes qui attendent désespérément une grossesse. Proverbe chinois : « quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt »

      Aimé par 2 people

      1. J’ai bien conscience que vos blogs sont un moyen de dire ou de faire tout ce que vous ne pouvez pas dire ou faire dans la vraie vie et que ça vous aide beaucoup à vivre avec vos douleurs, espoirs, désespoirs quotidiens. Rassure toi, j’imagine pourquoi vous réagissez comme ça vis à vis des femmes enceintes et j’en ai même une petite idée. Sans comparer mes difficultés aux miennes, j’ai mis plus d’un an à avoir cette grossesse avec 3 FC en cours de route, et j’en ai même eu du mal à me réjouir pour ma sœur tombée enceinte en C1 sans vraiment essayer. C’est loin de ce que vous endurez, je n’ai pas subi de traitement, examens à outrance et compagnie, attendu un miracle ou mis ma vie entre parenthèse, mais j’imagine un peu ce que vous pouvez ressentir, en tous cas ça m’aide à comprendre. Je ne prends pas tout au premier degré, c’est pourquoi je n’ai jamais posté avant car je sais que tu as besoin de te défouler mais j’ai trouvé ce post plus virulent que les autres et ça m’a interloqué. J’espère seulement que tu as parfois des raisons de te réjouir des réactions et comportements de fertiles mais que tu ne les partages simplement pas ici. Pour ma part, comme je l’ai dit, je fais plus attention aujourd’hui avec les gens que je croise, peut-être sont-ils infertiles ou stériles, peut-être sont-ils envieux de nous voir avec nos enfants conçus si facilement. Et j’espère que si on se croisait tu ne serais pas trop en colère envers moi.

        Aimé par 1 personne

  11. Ooohlala…ça me rappelle tellement de choses !!
    Bien joué pour le panier en bambou 😉 j’espère bien qu’elle a dû refaire le tour du magasin pour trouver ce foutu panier 😈😁

    Il faut bien trouver des petits trucs pour survivre dans ce monde de fertiles. La violence et les émotions qu’on éprouve sont tels qu’un peu de moquerie, d’humour noir et beaucoup beaucoup d’auto-dérision sont de bons outils. Ne change rien de qui tu es (sauf pour l’achat du Scénic familial bien sûr).

    Grosses bises de la part d’une connasse de PB !!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s