1 - Coups de coeur·3 - Vie de meuf de PMA

Hamam, femmes et confidences

Voilà, je suis enfin en vacances, au soleil, en Tunisie. Pourquoi la Tunisie vous me direz ? Parce que j’aime aller à contre courant, là où personne ne veut aller (exemple de mon esprit de contradiction : faire un enfant naturellement ? Non, trop facile, j’ai donc opté pour la PMA 😉 Sauf que dans notre hôtel, beaucoup moins de monde que dans une salle d’attente PMA… 

J’ai profité de ma première journée de vacances et je remercie, pour une fois DNLP de m’avoir dotée d’une peau de brune qui prend bien le soleil : je suis bronzée direct, sans coup de soleil.

Avec Chaton, c’est l’osmose totale : on s’aime, on s’adore et on vit avec douceur et lenteur ce petit bonheur ensoleillé. Purée dès que je quitte Paris, je laisse mon costume de Cold Bitch (plus adapté à la jungle parisienne;)

Le vol aller, que j’appréhendais tellement (car l’angoisse de l’infertilité a fait naître en moi, la grande voyageuse, la claustrophobie et les crises d’angoisse) s’est passé à merveille. Alors oui, j’étais défoncée aux anxiolytiques, mais quand même, aucune attaque de panique et relaxation totale (je rappelle que pour le dernier vol -Paris/Ajaccio – j’ai fait flippé de toute la cabine 😉 

Hier, pour mon j1, je me suis accordée une session hamam et tout le tralala qui va avec (et oui, reste de mon héritage culturel, que je vous raconterai une autre fois).  Et qui dit hamam, dit femmes, dit nudité, dit proximité, dit intimité, dit langues déliées… 

Après le savon noir, la fille du hamam me dit « ne restez pas trop dans la vapeur, vous allez avoir trop chaud ». Moi « No panic, ça va me faire fondre les graisses ». Elle : « vous avez pas de graisse, quand vous aurez des enfants, votre ventre ne partira plus, mais vous êtes jeune encore. Moi c’est fouttu, j’ai 33 ans et 2 enfants ». Moi : « oulaaaaa, je vais avoir 33 ans dans 3 semaines ma gazelle ! ». Elle : « quoi ? On dirait que tu as 22 ans !!! » – si j’avais eu un zizi j’aurais bandé direct :)) Moi : « merci, mais j’ai le même âge que toi en fait » en connaissant déjà la prochaine question : « Et pourquoi tu n’as pas d’enfants ?  » Alors très naturellement, comme j’ai laissé le costume de Cold Bitch à Paris (qui aurait répondu que j’ai pas d’enfant pour ne pas salir mon canap blanc, car un enfant ça s’accorde mal avec des chaussures), j’ai dit la vérité, tout en me faisant frotter les jambes : « On arrive pas à en avoir depuis 2 ans ». Avec sa douceur orientale elle m’a répondu « C’est quand on les desire longtemps que les victoires sont les plus belles. Tu verras ça va marcher inchallah ». Moi avec un grand sourire, pleine de boue sur le corps : « inchallah »

Je pensais la conversation close et elle ajouta : « tu sais, la semaine dernière, j’ai avorté, je ne veux pas d’un 3eme enfant, je ne veux pas perdre mon travail et rester coincée à la maison. Tu es la seule à le savoir, je ne l’ai dit à personne, même pas à mon mari, je veux être libre de choisir… »

Putain de merde, elle m’a émue : dans un voile de vapeur, on s’est tenu la main en se regardant un moment, sans rien dire…juste pour faire chier DNLP 

D’une rive à l’autre de la Méditerranée, les combats de femmes sont les mêmes : celui des libertés, et la maternité n’y échappe pas.

Alors comme j’aime bien les chieuses qui vont à contre courant et qui font chier la société, je dédie ce billet à cette rebelle de Tunisie, qui a éclairé de joie de mon premier jour de règles.

Un jour, à force de nager à contre courant, nous aussi on sera des mamans, inchallah 🙂

Publicités

20 commentaires sur “Hamam, femmes et confidences

  1. Hello… la boue sur le corps avec le inchallah ça m’a fait rire ☺ c’est étrange qu elle s’est confiée à toi Punaise même son mari ne le sait pas. C’est chaud quand même. Bon toi profite bien bronze encore ++ je suis aussi bronzée et quand on l’est un peu plus ma foi je trouve ça jolie…profite avec chéri..et dans 3 semaines tu entames ta 33 ème année et inchallah tu vas tout défoncer ! ! Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Ahahah inchallah on va défoncer le train s’il ne s’arrête pas sur notre quai. Même si l’avortement est légal en Tunisie, il n’est pas socialement accepté. Elle a donc préféré garder cela pour elle, pour protéger son couple, sa famille et continuer à travailler. Le hamam a toujours eu l’avantage de faciliter les conversations. Difficile de rester pudique quand tu es à poil 🙂 bisou

      Aimé par 1 personne

      1. Oui je sais.. je sais que la bas l’avortement « tardif » n’est pas un problème …pour ce qui est du hammam je me mets pas à poil l’ais en maillot de bain plus le tissu « tarcheta  » autour de la taille…je supporte pas les regards..une fois j y étais allée avec ma mère et une vieille peu de 70 ans à dit  » ha regarde celle là elle a les hanches le bassin bien large c’est bien pour mon fils ça veut dire qu ème aura beaucoup d’enfant  » putain là mémé je voulais la tuer ..je voulais tout dun coup me porter volontaire pour lui faire me frottage de dos et lui faire un bon frittage…!! pour mon enterrement de vie de jeune fille on m à prévu un hammam nannnnnnnnn ô secours cette expérience m à traumatisée lol mais c était zn pleine heure creuse y avait que nous 3 ouf !!

        J'aime

  2. Ha ba voilà j’ai les yeux embués… « c’est quand on les désire longtemps que les victoires sont les plus belles »… On devrait en faire un slogan PMA, tiens. (Et sinon, je suis jalouse, tu n’arrêtes pas de faire de belles rencontres ces temps-ci !). 😘

    Aimé par 4 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s